« Street Business » à Lagos, Nigeria

24122016

Bonjour à tous, 

Nous sommes le 24 décembre, dans quelques heures le père Noel apportera ce qu’on lui a commandé, en tout cas pour ceux qui y croient … 
Et puis, pour beaucoup, c’est le dernier jour avant de courir dans les magasins acheter le cadeau qu’on a oublié, le cadeau en plus au cas où celui déjà prévu ne plairait pas ou bien ne suffirait pas.

Pendant cette frénésie de shopping, j’ai une pensée pour les vendeurs de rue de Lagos.
Si vous suivez mon blog, vous savez que j’aime les photographier. 
Ci dessous mes trois dernières captures.  

Vendeur lunettes 2 Vendeur de Cable Télephone Vendeur de DVD

 pour voir les photos en taille plus grande, cliquez dessus. 

Ci dessus successivement et dans le désordre, un vendeur de lunettes, un vendeur de câbles et de chargeurs de téléphone et un vendeur de DVD érotiques. Tous ont été pris en photo au Nigeria, dans les rues de la ville de Lagos, depuis l’intérieur de ma voiture, dans les bouchons, au hasard de mes trajets de retour du travail. Notez que ces trois  photos ont été prises ce mois ci, décembre 2016 …

Peut être, dois-je songer un jour à un livre avec des photos de vendeurs de rues … quand il y en aura plus … peut être … votre avis ?

En tout cas , j’aime ces portraits. J’ai choisi de tous les mettre dans un album (déjà visible sur Facebook et bientôt sur flickR) qui se nomme « Street Business »

C’est donc « à suivre » et avec vos avis pour faire mieux la prochaine fois … 

Pour terminer cet article, je souhaite un « JOYEUX NOEL » à tous … 




Les rues de Lagos – contraste …

30112016

Aujourd’hui, 30 novembre 2016, je décide de ressortir une photo que j’avais prise en juillet. Une scène que j’ai aperçue au moment où je marchais à pied dans le quartier de Ikoyi.  Je me souviens comme si c’était hier le passage de cette Ferrari dans une rue où il y avait des rickshaws (on les nomme « kéké » ici) et je me souviens de ma volonté de saisir ce contraste avec mon smart phone. Les rues de Lagos, scène de contraste. Contraste de richesse, assez fréquent au Nigeria. 

Ferrari

 

cette photo a été chargée en taille réelle … vous pouvez cliquer sur la photo pour la voir plus grande.

Ce qui me plait le plus sur cette photo, c’est la composition … 

La Ferrari - blanche, très propre, immaculée même, comme un symbole supplémentaire – est coupée mais totalement reconnaissable et elle semble courir après les rickshaws ou bien les dépasser comme si ceux ci s’étaient garés pour la laisser passer. Et puis le passant stoïque à l’arrière. Et puis le décor. Tout pousse le regard vers le contraste. 

La photo a été modifiée avec iphoto et aussi avec des filtres de Instagram … 




Performance artistique … Jenevieve Aken

20112016

Dans l’article précédent, je vous présentais une performance artistique contemporaine d’une jeune figure du théâtre nigérian que j’ai eu la chance de voir à AAF – African Artist Fondation, à Lagos au Nigeria, le 5 novembre. Le même jour j’ai eu la chance et le privilège d’assister aussi à une performance de Jenevieve Aken. J’ai pris plein de photos et j’ai sélectionné les cinq ci dessous.

AAF performance Jenevieve Aken 5

AAF performance Jenevieve Aken 3

AAF performance jenevieve Aken 2

AAF performance Jenevieve Aken 4

AAF performance Jenevieve Aken 1

 

pour voir les photos en taille réelle, cliquez dessus.

 

Jenevieve Aken est une photographe qui pratique très souvent l’auto portrait. Plusieurs années consécutives, ses photos étaient exposées au Lagos Photo Festival. Cette année une série qui se nomme « Great Expectations ». Dans cette série, elle met en scène l’obsession des jeunes filles pour le mariage. J’ai beaucoup aimé … je vous invite à en découvrir plus sur le net … et n’hésitez pas à donner votre avis dans la partie commentaire de cet article. 




Vendeur dans la Rue, vendeur de livres …

8102016

Si vous avez suivi les posts de ce blog, vous avez surement vu que je prends souvent des photos de vendeurs dans les rues. A Lagos il y en a pas mal même si le gouvernement a l’intention de les chasser … 
Au Nigeria, le commerce informel est inévitable. 
Cette semaine, j’ai croisé un vendeur de livres
La scène m’a plu, j’ai réussi à la capturer presque comme j’ai voulu.

Vendeur de Rue - livres

 

Cette photo a été chargée en taille originale … 

 

Dans les commentaires que cette photo a reçus, il y en a deux qui m’ont interpellé : 
- « et quels livres » de Julie
- « étrange sélection » de Stephane
C’est vrai que cette sélection est étrange … 
Mais bon souhaitons à ce vendeur que la sélection corresponde à ce que les gens veulent acheter à ce moment là. 

 




King Sunny Ade, concert in Lagos.

3102016

Le 1 octobre 2016, à Lagos au Nigeria a été organisé un très grand concert avec 4 artistes de renommée mondiale. Ce soir je vous montre 5 photos du premier d’entre eux. Il se nomme KING SUNNY ADE

King Sunny Ade A

King Sunny Ade B

King Sunny Ade C

King Sunny Ade D

King Sunny Ade E

 

pour voir les photos en taille réelle, cliquez dessus. 

Le concert avait lieu en plein air sur une scène montée pour l’occasion. Le lieu choisi était Eko Atlantic et cela coïncidait avec la date de l’indépendance du Nigeria. Dans d’autres articles, je montrerai ma sélection des photos des autres artistes. J’en ai vu 4 en tout. 

Je vous invite à vous documenter sur KING SUNNY ADE, l’artiste et aussi sur le style médical qu’il a rendu populaire dans le monde entier, la musique Jùjú. Il est très connu et depuis longtemps. En fait King Sunny Ade vient de fêter ses 70 ans et a conservé « une sacré pêche » comme on dit amicalement … 

Note technique : pour ces photos je me suis mis en général à 2500 ISO et j’essayais d’avoir une vitesse au minimum à 1/100 de seconde, plus souvent à 1/160 ou 1/200. Quand la scène était peu éclairée et que je voulais faire un plan large comme la première de cette série, je suis monté à 4000 ISO. Je me suis amusé plusieurs fois à faire des essais aussi avec un spart phone au premier plan et l’artiste flou au deuxième plan. J’aime assez, et vous ?
Notez aussi que le Canon 70D avec un écran amovible et orientable permet aussi de passer au dessus des têtes pour cadrer. Pour les photos de concert, il est toujours assez difficile de trouver la belle expression et la réussite technique en même temps … il faut mitrailler et sélectionner ensuite.
N’hésitez pas à donner votre avis sur ces photos. 




Camion MACK vert jaune rouge …

10092016

Dans les sujets que j’aime capturer, au hasard des rues de Lagos, il y a les camions … 
Certains sont très vieux, comme des pieds de nez à l’obsolescence programmée, certains sont très colorés …
Celui ci dessous, de la marque Mack, m’a plu … 

Camion Mack B

Camion Mack A

 

pour voir les photos en taille réelle cliquez dessus … 

 

Je l’ai pris sous deux angles différents. Je n’arrive pas à vraiment savoir laquelle de ces deux photos est la mieux. Je pense que ce qui est bien dans cette photo, ce sont les couleurs, vert, jaune, rouge. Et puis sur la deuxième photo une présence humaine apporte bien sur un plus. Ces camions sont en général importés d’occasion directement des Etats Unis et ils vont rouler sur les routes du Nigeria jusqu’à la fin du temps.  




Vendeur de Chewing Gum dans les rues de Lagos

4092016

Force est de constater que le mois d’aout n’a pas été pour moi, un mois très prolixe en matière de photos …
Je n’en ai sélectionné qu’une seule … ci dessous … prise dans les rues de Lagos le jour du 15 aout … 

Vendeur chewing gum 15 aout

photo téléchargée en taille réelle … 

Cette photo a été prise à un moment où je voulais acheter des chewing-gum dans la rue …
« Donnant – donnant » … « j’achète que si je peux prendre une photo avant » …
Les vendeurs de rue constituent un de mes sujets préférés … 
Sur celle là, j’aime la lumière de la fin de journée. J’ai utilisé un I-phone et j’ai fait ensuite plusieurs essais de cadrages. 

Pourquoi pas plus de photos pendant le mois d’aout ?
La pluie à Lagos ? L’absence d’inspiration ? Autres raisons ? Je ne sais pas dire … 
Quand je regarde ce qui a été produit, je ne trouve pas grand chose de remarquable ; un accident de la route par ci, un camion par là … des instantanés prises dans la rue que j’ai mis au fur et à mesure sur mes profils Facebook ou Instagram … 

En tout cas, les photos de marchands dans la rue sont rendues de plus en plus difficiles. Cette activité est officiellement interdite. Le gouvernement de l’Etat de Lagos lui fait de plus en plus la chasse et depuis quelques temps, au lieu de chasser les vendeurs, la Police les charge dans un camion type panier à salade et les emmène passer quelques heures ou quelques jours en cellule … 
Est ce que cette situation va durer ? Je ne sais pas ! A suivre … 

Pour Septembre, gageons que j’aurai plus de photos à vous montrer, mais pas forcément des photos de vendeurs dans la rue … 




Rue vide de Lagos un dimanche soir …

4062016

Depuis quelques temps, j’ai ouvert un profil sur Instagram (que je vous invite à visiter). 
Chaque fois que possible, en fait presque chaque jour, je mets une photo des rues de là où je me trouve, ces temps ci de Lagos donc. La photo qui a eu le plus de succès est celle ci dessous … 

Victoria Island dimanche soir modifiée iphoto

 

Elle a été prise un dimanche soir dans une rue qui est la Rue Akin Adesola, une des plus grandes artères de Victoria Island, un axe où la circulation est très chargée les jours en semaine. Ambiance d’un dimanche soir, rue presque déserte. Mais surtout j’avais trouvé que la lumière était sympa et ce nouveau bâtiment, la Nestoil Tower, était bien éclairé. Une occasion à ne pas louper … 

 

 




Vendeur d’eau minérale dans les rues de Lagos

29052016

Aujourd’hui, une photo qui a été prise il y a 5 jours depuis la voiture avec un iphone alors que je rentrais du travail. L’objectif était de montrer quelque chose inespérée, les travaux sur Apapa Oshodi Expressway, un axe de Lagos (10 voies ou plus dont 2 contre-allées) qui est en très mauvais état depuis des années. Au Nigeria les routes ne sont pas réparées aussi vite qu’il le faudrait …
Au moment de déclencher, un vendeur d’eau apparait dans le cadre. J’ai déclenché avec le personnage.

Vendeur eau minérale Amuwo 24 mai

 

 

Ce qu’il faut dire sur cette photo est qu’elle a été mise sur Instagram dans la foulée avec un recadrage en format carré et quelques modifications que permet de faire Instagram. Elle a été « likée » par pas mal de personnes, plus que celles que j’ai mise les jours d’avant.

Puis elle a été mise sur mon profil facebook et a recueilli quelques commentaires  qui tourne autour de : « Bien vu » « Bel équilibre », mais surtout un « Man must chop no idleness » de la part de Victor, une connaissance nigériane qui connait bien Lagos et connait bien ce quartier.

La traduction de cette phrase est difficile. Je dirais que ce qui s’en approche le plus est : « L’homme doit subvenir à ses besoins plutôt que rester dans l’oisiveté » … une réflexion qui pourrait être presque politique. Dans le pays où vous vivez, il n’y a probablement pas de vendeur d’eau minérale sur le bord des voies express, mais au Nigeria, c’est très très fréquent … je m’arrêterai là …

Parlons photo uniquement, je la trouve bien, j’espère que vous aussi. 

 




Afropolitan Vibes, Freedom Park, Lagos, Nigeria

22052016

Tous les 3èmes vendredis de chaque mois, depuis plus de 3 ans, il y a une série de concerts à Lagos, au Freedom Park ; cela se nomme Afropolitan Vibes et c’est super. Un grand moment de la culture musicale du Nigeria. J’y suis allé sans faille ces 3 derniers mois (mars, avril, mai 2016) … et j’y ai fait des photos, dont une sélection ci dessous.

Tunde Jegede

Aramide

Obadika Brass Band

Ces trois là, sont plutôt en angle un peu large et montrent l’artiste avec son groupe ou même le groupe ensemble.
Il s’agit respectivement de  Tunde Jegede qui joue d’un instrument rare accompagné de deux chanteuses choristes, de la chanteuse Aramide également avec des choristes et d’autres chanteurs, et du Obadika Brass Band. Pour plus d’informations sur les artistes, je vous invite à aller voir sur internet via google.

Mais je vous montre également 4 photos des artistes pris en plan serré.

Bantu - mai 2016

Mike Okri

NNeka

Skales

 

Sur ces 4 photos, on voit respectivement Ade Bantu, Mike Okri, Nneka, Skales. Comme dit plus haut dans cet article, pour plus d’informations sur ces artistes, il est conseillé de consulter via google … 

Pour réussir des photos d’artistes dans un concert, il faut être près de la scène et je crois avoir réussi et j’en suis content. Les photos ont été prises avec un Iphone (luminosité excellente – qu’en pensez vous ?) et j’ai fait autant de vidéo que de photos, certaines sont visibles sur mon profil facebook. 

Pour terminer deux autres photos de deux artistes que j’ai adoré … 
Temi Doll Face que j’ai prise en photo avec une composition originale (son image dans un smart phone au premier plan) et Dady Show Key que j’ai choisi de prendre entre autre de dos (alors que d’habitude je n’aime pas les photos de dos). 

Temi Dollface

Daddy Showkey

Ces 9 photos sont un exemple, une sélection …
N’hésitez pas à me donner votre avis, pour faire mieux la prochaine fois. 




Plage dans les environs de Lagos.

3052016

Le lundi 2 mai était férié au Nigeria, juste parce que le 1er mai était un dimanche, et c’était une bonne opportunité pour faire une sortie à la plage entre amis. Pendant l’après midi, quelques photos prises autour d’un palmier et d’une barque abandonnée. J’ai essayé plein de compositions et quand il a fallu en choisir une, ce fut assez difficile, mais il m’a semblé que celle ci dessous s’imposait. 

Plage 2 mai C

J’aime entre autre les différences de profondeur de champ entre les premières feuilles du palmier et les autres, la barque au centre et le large qui est flou. J’aime aussi la lumière et enfin le cadrage et la composition semble avoir été apprécié.

Les premiers commentaires que la photo a reçus sont :
« Nice view » de Benedict
« On a envie d’embarquer » de Mamette 
« La mer est calme » de Pierre
« Magnifique » de Karima




Les camions Bedford du Nigéria

26042016

Depuis quelques mois, je m’attache à photographier les camions Bedford que je croise dans les rues de Lagos où des autres villes du Nigeria. Ces camions dont la plupart ont été assemblés au Nigeria dans ce qui était, ici, les débuts de l’industrie d’assemblage automobile, sont sur les routes depuis plusieurs décennies et ce modèle a maintenant une histoire forte avec les routes et les transports de marchandises du pays …

Bedford Truck Avril 2016 A

Bedford Truck 10 nov 2015

 

Bedford Truck 10 avril 2016 A

 

Bedford Truck 10 avril 2016 B

Un exercice photo pas si facile que ça ; je ne vous en montre que quatre pour aujourd’hui, mais je reviendrai pour d’autres au fur et à mesure de mes captures … vos commentaires et avis seront donc utiles.

 




Photo de Singe

13032016

Aujourd’hui, je ressors une photo prise le mois dernier et que je n’avais pas mise sur ce blog …

Il s’agit tout simplement d’une photo de singe. Prise à Lagos au Nigeria, dans un lieu qui se nomme le Lekki Conservation Centre, lors d’une ballade en famille …

Lekki conservation area C

 

Cette photo a été téléchargée en taille réelle … 




Nigeria – Kano – rencontre avec l’Emir

27022016

De passage à Kano, la grande ville du Nord du Nigeria, début février, pour des raisons professionnelles, j’ai eu la chance de rencontrer l’Emir de Kano, d’une part lors d’une visite à son palais et d’autre part lors d’une rencontre sportive qui était sponsorisée par une filiale de mon groupe …

Ci dessous la première photo prise à cette occasion, dans une pièce qui se nomme « English Room » lors de l’audience qui nous a été accordée où les visiteurs pouvaient présenter leurs projets professionnels respectifs pour la ville de Kano.

Emir de Kano - Palace english room

 cette photo a été chargée en taille réelle. 

Globalement j’aime beaucoup cette photo qui a été un peu volée, faite avec un smart phone, parce qu’elle montre tout l‘aspect traditionnel et aussi une touche de modernité avec la personne au premier rang qui filme avec une tablette, en bas à droite de la photo.

Mais j’aime bien aussi deux autres qui ont été prises ensuite lors de la rencontre sportive. Sur la première l’Emir remet la coupe à l’équipe vainqueur du tournoi et sur l’autre l’Emir reçoit un trophée de remerciements de la part des organisateurs et des sponsors.

 

Emir de Kano B

Emir de Kano A

pour voir ces deux photos en taille réelle, cliquez dessus.

Et pour terminer, une photo de l’entrée du palais et d’une des rues de la ville … j’aime Kano, une ville que je connais assez bien ; j’y retournerai très probablement pour des raisons professionnelles une fois cette année, j’aimerais y aller plus souvent.

Emir palace 1

Rue de Kano

pour voir ces deux dernières photos en taille réelle, cliquez dessus.

pour en savoir plus, un extrait d’article de presse publié il y a un an :

Kano (Nigeria) (AFP) – Le nouvel émir de Kano, deuxième dignitaire religieux musulman du Nigeria, a été intronisé samedi devant des milliers de personnes dans cette ville du nord du pays, a constaté un journaliste de l’AFP.

Ancien gouverneur de la Banque centrale nigériane, Sanusi Lamido Sanusi désormais appelé Muhammad Sanusi II de son nom d’émir, a reçu les symboles de son autorité, assimilable à une royauté, des mains du gouverneur de l’Etat de Kano, Rabiu Kwankwaso.

Le Nigeria compte plus de 80 millions de musulmans (sur une population globale d’environ 173 millions d’habitants), vivant en majorité dans le nord. Après le sultan de Sokoto, l’émir de Kano est le plus important chef musulman du pays.

La cérémonie d’intronisation de Muhammad Sanusi II s’est déroulée dans une salle de 1.200 places spécialement construite pour l’occasion, accessible sur invitation et placée sous forte surveillance sécuritaire.

Mais des milliers d’habitants de Kano, la plus grande ville du nord, se pressaient autour de la salle pour assister à l’intronisation, marquée par des salves de tirs de fusils et en musique, au son de tambours, trompettes, flûtes ainsi que de youyous de femmes.

La cérémonie s’est tenue plus de sept mois après la désignation du nouvel émir, qui succède à Ado Abdullahi Bayero, décédé en juin 2014 à l’âge de 83 ans dont 51 dans ces fonctions.

M. Sanusi, qui devient ainsi le 57e émir de Kano depuis le 10e siècle, est le petit-fils du frère de M. Bayero.

Il était en compétition pour le trône notamment avec Aminu Ado Bayero, un des fils du défunt émir, ayant un titre royal et très populaire dans le district de Kano qu’il dirige.

 




Elargissement des routes / démolition des maisons

21022016

Aujourd’hui 7 photos qui ont été prises il y a quelques jours dans la ville de Abeokuta, capitale de l’Etat de Ogun au Nigeria et dans une localité voisine. L’Etat de Ogun est l’Etat qui jouxte celui de Lagos dans le sud Ouest du Nigeria dont on oublie trop souvent qu’il s’agit d’une fédération. Lors des travaux d’élargissement des routes, certaines maisons ont du être démolies, mais elles n’ont pas été démolies entièrement. Du coup les cloisons intérieures deviennent des murs de façades. 

Alors que je passais dans l’Etat de Ogun pour des raisons professionnelles, le sujet a capturé mon attention et le montrer en photo m’a semblé intéressant. J’ai capturé quelques exemples avec mon appareil photo le long de la route. Peut être y retourner un weekend pour en capturer plus et creuser le sujet ? Votre avis ?

 

Ogun road construction A

 

Ogun road construction C

Ogun road construction D

 

Ogun road construction E

Ogun road construction F

Ogun road construction G

Ogun road construction H

Pour voir les photos en taille réelle, cliquez dessus.

Ces photos ont déjà recueilli quelques commentaires, j’en cites trois :
Gosia : « Tout à fait différent de la vie européenne »
Vérane :   »En France cela existe aussi voir l’ abbaye-cathédrale d’Alet les bains dans l’Aude dont le chevet fut détruit pdt les guerres de religion pour faire passer la route principale »
Maurice :   »Pas spécialement étonné » 

Et puis François, un de mes mentors en matière de photo a écrit ça dans un mail : « Beaucoup d’intérêt pour moi dans cette série qui mérite d’être poursuivie et complétée, surtout en faisant ressortir que la vie continue malgré le passage du bulldozer. C’est un très bon thème sur l’Afrique en marche, l’Afrique ou la vie ne s’arrête jamais malgré les vicissitudes, l’Afrique ou tout est permis, …….  »

 




Lagos Marathon 2016

18022016

Le samedi 6 février, le Marathon de Lagos s’est couru à travers la ville, départ de l’ancien quartier de Surulere, arrivée dans le futur quartier de Eko Atlantic et traversée des iles de Lagos Island, Ikoyi et Victoria Island par les principaux ponts. Je n’ai pas couru, juste suivi un peu pour y faire des photos.

J’y ai pris beaucoup de photos, de différentes scènes, je crois que j’ai même pas mal mitraillé. Un album d’une vingtaine d’entre elles est visible sur facebook et je met ici trois d’entre elles qui me séduisent un peu plus …

 

 

Marathon VI D

Pour celle ci, dans la rue Akin Adesola de Victoria Island, je me suis accroupi et en plus j’ai utilisé l’écran amovible de mon appareil. J’ai trouvé sympa que le coureur me  repère et fasse un petit signe. 

 

 

Marathon KM 31

Je me suis également amusé à faire une série avec des compositions qui mettent dans le cadre les inscriptions de kilomètres sur le sol. Ici le kilomètre 31 au moment où passe le peloton de tête des athlètes féminines, au sommet du pont suspendu qui relie Ikoyi à Lekki.

 

Marathon Osborne G

Cette troisième a été prise à Osborne Road, là où était un des ravitaillements au moment où probablement la moitié des coureurs était déjà passée. Le marathon de Lagos a connu un succès populaire, et comme il faisait très chaud, très vite il n’y avait plus d’eau. J’ai aimé cette composition dont le but était de montrer les bouteilles vides et les quartiers d’orange abandonnés sur la chaussée. 

Donnez moi votre avis sur ces trois compositions … 

Pour voir les photos en taille plus grande, cliquez dessus. 




Keziah Jones, portrait.

7022016

Aujourd’hui, dans cet article, un portrait qui a été « volé » dimanche dernier au Freedom Park, à Lagos au Nigeria, lors d’une manifestation organisée par l’Alliance Française au Nigeria. 

Peut être, faites vous partie de ceux qui le reconnaitront, parce que vous avez eu déjà l’occasion d’écouter en live son immense talent. Pour les autres, prenez quelques instants pour lire les lignes recopiées de wikipedia ci dessous et aller taper son nom sur you tube.

Keziah Jones.
Un portrait de lui, de profil que j’ai trouvé réussi et que j’ai eu envie de partager avec vous. 

 

Photo ci dessous téléchargée en taille originale.

Keziah Jones freedom park 31 jan 2016

 

 

pour ceux qui veulent en savoir plus (extrait de wikipédia)

Keziah Jones, né Olufemi Sanyaolu à Lagos au Nigeria le 1er octobre 19681, est un bluesman cosmopolite. Il mêle le blues et le funk pour créer un style propre : le blufunk.

Biographie.

Né à Lagos au Nigeria et fils d’une grande famille de Lagos, il est d’abord pris en charge par son oncle travaillant dans la région de Constantine en Algérie, ensuite, ce sera le départ en Angleterre, où il commence à jouer du piano à l’âge de treize ans, avant d’adopter la guitare trois ans plus tard. C’est dans le métro parisien qu’il se fait remarquer par un directeur artistique de Delabel France en 1991. Largement influencé par la personnalité politique et morale du musicien nigérian Fela (dont il recueille la dernière interview en 1996 à Kalakuta2), par le jeu de Jimi Hendrix et de Prince, il signe en 1992 le disque-manifeste Blufunk Is A Fact!, un mélange de funk et de blues acoustique porté par le succès planétaire du single Rhythm is love. Le relatif échec commercial d’African Space Craft (1995), dans lequel il évoque les problèmes de l’artiste africain contemporain, et de Liquid Sunshine (1999) l’éloignent des feux de la rampe, jusqu’en 2003, année durant laquelle la publication de Black Orpheus lui permet de retrouver la faveur des médias. Il prépare en 2007 un nouvel album, Nigerian Wood, sorti le 1erseptembre 2008 et inauguré par une série de concerts « surprises » dans les stations du métro parisien.

En 2008, il enregistre la chanson One du groupe rock U2 disponible sur l’album In The Name Of Love: Africa Celebrates U2, sorti en avril 2008.

Il s’est produit à quatre reprises dans le métro de Paris dans le cadre de l’opération Destination musiqueorganisée par la RATP les 1er (Miromesnil)33 (Olympiades), 4 (Montparnasse — Bienvenüe) et6 septembre 2008 (Auber).

Keziah Jones a de nombreux projets, notamment de créer un festival de musique Paris-Lagos et de se lancer davantage dans la pédagogie du Blufunk, style musical qu’il a créé et dont il voudrait transmettre les secrets aux jeunes générations.




Lagos, Lagune, Harmattan, pêcheur …

30012016

Samedi 30 janvier … après midi oisif  à Lagos
Ce pourrait être la faute à l’Harmattan.
Vous connaissez cette calamité climatique qui frappe le Nigeria en décembre et janvier.  

Une embarcation sur la lagune avec quelques pêcheurs et je décide de prendre cette scène en photo. Prise dans l’après midi et postée quelques instants plus tard sur facebook, elle attire très vite l’attention … je décide de la partager ce même jour sur mon blog via cet article.

Photo mise en ligne en taille originale.

 

Pêcheur lagune A

 

Dans les quelques commentaires reçus sur facebook le mot « magnifique » est celui qui revenait le plus souvent, mais aussi « superbe », « sublime », « mystique » …
Je vous invite à donner le votre dans la case prévue à cet effet au bas de cet article.

Deux autres photos ont été sélectionnées de cette même séance …
Une en plan beaucoup plus serré alors que le pêcheur jetait son filet, une en plan large.

Pêcheur lagune B1

Lagune avec Harmattan

 

 

 

 




Street Art à Lagos … des photos loupées ?

24012016

Aujourd’hui je vous montre 4 photos qui ont été prises à Lagos, au Nigeria lors du weekend dernier. Comme souvent, le samedi matin, j’ai parcouru les rues de la ville, mais cette fois ci en cherchant des lieux précis. Des lieux où on aperçoit des peintures sur les murs / du Street Art à Lagos.

 

Graffiti Lagos Ademola Tokumbo 16 janvier

La première photo avait été repérée par Elisabeth, une amie, dans le quartier de Victoria Island, sur la rue Ademola Adetokumbo. Elle avait eu la gentillesse de me la signaler. Pour ceux qui connaissent Lagos, c’est en face de l’Eko Hotel, en allant vers Bar Beach. On ne peut pas la louper si on fait attention. Cette peinture, selon les passants que j’ai interrogés à été faite il y a quelques semaines par une artiste occidentale. Bravo à cette femme que j’aimerais rencontrer. L’initiative a été sponsorisée par une entreprise pétrolière nigériane. A suivre.

Pour la photo, j’ai regretté un manque de rayon de soleil.

Puis je suis allé dans le quartier  de Surulere, sur le Mainland, c’est à dire le continent, à l’ouest des iles, dans une rue que j’avais repérée il y a quelques temps alors que j’avais fait un détour pour éviter un embouteillage en allant au travail. Découverte de cette scène par hasard donc …

J’ai dans un premier temps sélectionné deux photos seulement.

 

Graffiti Lagos Surulere 16 janvier A

La deuxième photo est un format panoramique / à voir en plus grand.

Graffiti Lagos Surulere 16 janvier D

Puis il y a une autre photo prise à Surulere qui était selon moi une photo loupée …

Je voulais éviter le passage des véhicules entre la scène et moi, mais je voulais aussi composer un cliché avec trois passantes. Je n’ai pas vu le passage d’une moto … flou de mouvement … la photo est celle ci dessous :

Graffiti Lagos Surulere 16 janvier C

Cette photo est aussi à voir en plus grand / format panoramique également.

J’ai hésité mais finalement je l’ai mise sur mon profil facebook dans un album qui se nomme « les rues de Lagos » avec un commentaire sur les conditions de la prise de vue. Elle a séduit. Pas mal de gens l’ont commentée, certains l’ont partagée, d’autres ont même demandé si un tirage pouvait en être fait … 

Surprise en ce qui me concerne … c’était une photo loupée … 
Vous pouvez me donner votre avis dans la case « laisser un commentaire » en bas de cet article. 

pour voir les photos en grand, cliquez dessus. 

 

Quelques commentaires reçus :

De la part de Raphaëlle : je le trouve top (l’effet) … et la symbolique? Des femmes qui courent, vers l’avenir -vers la droite, contrastent avec le gars, flou, le derrière sur la moto, qui conduit d’une main…à vous de continuer…

De la part de Marie  (Marie est photographe professionnelle) : Très bien. Le mélange de mouvement et de fixe.

De la part de Carole : …   j’adore celle-là, je l’aurais immédiatement encadrée, tu me la passes en format imprimable (?) elle serait jolie chez moi, j’aime la couleur … 

De la part de Sylvie : Très belle photo! … Riche,colorée, dynamique … J’adore aussi ces textes surréalistes




Maddock et Kurzen exposent à Lagos

8122015

Qui a dit qu’à Lagos, il ne se passe rien en matière culturel ? Lagos Photo est peut être le plus grand évènement photographique du continent, tous les ans au mois de novembre depuis maintenant 6 ans. Belle initiative pour cette grande ville du Nigeria. Cette année, dans le cadre de Lagos Photo, une initiative amusante a capturé mon attention. Il s’agissait d’une exposition de deux photographes qui sont d’une part Robin Maddock et d’autre part Bénédicte Kurzen. Cette exposition avait lieu sur les murs d’un dépôt de bus de la rue Awolowo à Ikoyi. Bien sur, je suis allé y faire un tour et j’ai essayé de capturer l’originalité de cette exposition. Ci dessous une sélection des images que j’y ai faites.

 

expo benedicte kurzen A expo benedicte kurzen B expo benedicte kurzen C expo benedicte kurzen D expo benedicte kurzen E expo benedicte kurzen F

 

pour voir les photos en taille réelle, cliquez dessus … 







MES PHOTOS |
julien68 |
amel80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les photos d'Isabelle
| 23 Olivier
| la princesse du 31