• Accueil
  • > Archives pour janvier 2017

Ile Maurice : la photographe photographiée …

15012017

Cette photo a été prise dans la ville de Mahèbourg sur le front de mer une fin d’après midi … 
Je trouve qu’elle est assez représentative de l’île Maurice, je ne sais pas dire pourquoi …

K N°11 Photo de famille mauricienne

 

Cette photo a été chargée en taille réelle / vous pouvez néanmoins cliquez dessus pour la voir plus grande.

Quand j’ai pris la photo, j’ai volontairement sacrifié le ciel et fait mise au point et mesure en mode spot/centré sur les personnages … et quand il a fallu chercher la légende ou le titre, j’ai hésité entre « famille Mauricienne » ou bien « la photographe photographiée »
Et puis j’ai fait quelques modifications, cadrer plus serré, à peine plus de contraste, mais je n’ai pas retouché les couleurs, et surtout pas la couleur de la mer qui est naturelle, elle était comme ça ce soir là … 

J’ai reçu le commentaire suivant par mail de François qui est un de mes mentors en matière de photo, une réponse à quelques questions : 

« La photo de la photo, un grand classique, bien traité mais sans originalité. Bien traité parceque bien cadrée et que tous les personnages se détachent bien les uns des autres, la lumière est belle mais avec aussi une tonalité qui me dérange un peu, la couleur de l’eau par exemple n’est pas naturelle. »




Ile Maurice – Cap malheureux …

14012017

Des photos que j’ai prises pendant les vacances à l’île Maurice, je suis assez content de celle ci dessous. L’endroit se nomme « Cap Malheureux » et il y a une église au toit rouge qui est un des sujets photos inmanquables de l’île … 

B N°2 Eglise toit rouge et mariés

 

Cette photo a été téléchargée en taille réelle, néanmoins cliquez dessus pour la voir plus grande.

J’ai longtemps hésité. Quel était l’angle le plus approprié pour faire une photo originale de cette église qui se nomme « Notre Dame auxiliatrice de Cap Malheureux » ? Il faut dire que cette église est belle quelle que soit l’endroit où nous l’observons. Mais j’ai rapidement vu qu’un couple de jeunes mariés était là pour y faire des photos et j’ai pensé que les mettre dans le cadre serait une opportunité. J’ai eu de la chance, je n’étais pas pressé, j’ai pu attendre le bon moment.
D’habitude, je n’aime pas les photos avec des personnages de dos, mais il y a des moments où il faut faire une exception.

Cette photo a reçu quelques commentaires dont certains que je cite ci dessous :
« coucher de soleil à voir à cet endroit » et « un de mes endroits préférés » de la part respectivement de Constantine et Raphaëlle, qui certainement connaissent bien le lieu.
« l’église est belle mais la robe de la mariée est magnifique » de la part de Mamette.
« tout est beau » de la part de Mohammed.
« La porte de cette église ressemble à une énorme bouche… elle en reste bée d’ailleurs » de Bettina.
- « Cadrage presque trop parfait: pile la robe, pile l’église; les ombres dramatisent la situation: la mariée a-t-elle quelque chose à perdre ? » de la part de François. 

Et puis deux autres photos ont été faites dans ce lieu avec une autre composition, à voir aussi ci dessous :

Eglise au toit rouge - réduite

E comme Eglise au toit rouge avec mer au premier plan

 

Pour voir ces deux photos en taille réelle, cliquez dessus.




Île Maurice – front de mer à Mahébourg …

10012017

Pendant les vacances à l’île Maurice, je me suis fixé de publier (entre autre) sur Facebook une photo par jour dans un album avec comme but de donner envie aux spectateurs. Toutes ces photos là (onze en tout pour onze jours de vacances) n’ont pas eu toutes le même succès. Celle qui en a eu le plus est celle ci dessous. 

F N°6 Montagne et front de mer

cette photo a été téléchargée en taille originale, cliquez dessus pour mieux voir …

Elle a été prise à Mahébourg, qui est une ville au sud de l’île, pas loin de l’aéroport. Elle a été prise sur le front de mer un soir au moment du coucher de soleil. Mon ambition était de montrer le relief à l’extérieur de la ville et la mer. Pour le premier plan, je cherchais vraiment un effet presque un peu silhouette et cela ne me dérangeait pas que ce soit si sombre. Un peu de saturation des couleurs a été rajouté. 

En fait, ce n’est pas ma photo préférée, celle qui est sur la première page de ce blog aujourd’hui est ma préférée et j’en rajouterai surement d’autres plus tard que je considère mieux que celle là, mais celle ci est celle qui semble avoir été préférée par les gens qui ont consulté mon album et cela me fait plaisir de la partager ce soir,  aussi cela me fait plaisir de rajouter les quelques commentaires qu’elle a reçus …

« Celle là fait vraiment envie » de Philippe ….
« Magnifique, le paradis sur terre » de Karima …
« Sublime » de Stephanie …
« Bravo, belle photo d’un paysage féérique » de Mohammed … 




Nénuphars Géants (suite)

1012017

Nénuphars B différentes formes

Nénuphars C trois formes

Nénuphars D avec fleur

 pour voir les photos en grande taille, cliquez dessus. 

Suite à la photo que j’ai publiée hier, je rajoute ce jour 3 autres photos des nénuphars géants. On y voit des détails qui aident à mieux comprendre leur formation. Les nénuphars, avant leur éclosion sont une petite boule piquante … 

Rappel : ceux ci ont été observés dans le jardin botanique de Pamplemousses à l’Ile Maurice. Le jardin botanique s’appelle aussi Jardin Botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam. Visite très sympa. Mais surtout j’aimerais dans cet article faire un copier coller d’une partie d’un article que j’ai trouvé sur wikipedia. Je trouve cette anecdote, cette légende très amusante.  

Il existe une légende brésilienne d’origine amazonienne (de la tribu Tupi-Guarani) nommée « Le Nénuphar Géant ». Selon cette tribu, la lune, que les membres appelaient Jaci, était un dieu qui descendait sur terre la nuit. Un jour, Naia, une Indienne, tomba amoureuse de Jaci.

Les anciens la mirent en garde : les filles emmenées par le dieu étaient changées en étoiles. Mais Naia ne les écouta pas et partit à sa recherche. Elle chercha la lune nuit et jour, gravit des collines pour l’attraper. Elle finit par tomber malade. Un jour où elle se sentit très faible, elle alla se promener sur les bords d’un lac. Dans le reflet, elle aperçut Jaci et cédant à la folie, voulut l’attraper. Elle tomba dans le lac où elle se noya.

Jaci la vit et la transforma en une étoile hors du commun. Naia devint une fleur de nénuphar géant, de ce grand nénuphar que certains botanistes du xixe siècle ont voulu dédier à la reine Victoria d’Angleterre: Victoria regia (ou regina) signifiant « Reine Victoria ».







MES PHOTOS |
julien68 |
amel80 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les photos d'Isabelle
| 23 Olivier
| la princesse du 31